#Eurobalcon

En plus de l’isolement que nous partageons tous, ils ont souvent des difficultés pour combiner en habitat urbain le respect de leur voisinage et les nombreuses heures quotidiennes de travail nécessaires à la pratique de leur art. Des difficultés que les étudiants partagent avec leurs enseignants et avec beaucoup de musiciens professionnels. Des difficultés qui n’empêchent pas musiciens et danseurs de continuer de s’exprimer, notamment sur les réseaux sociaux, de fédérer autour de leur art et de s’associer au soutien de la population et des soignants, à leur façon.

Deux conservatoires, un projet

C’est pourquoi, aujourd’hui, les deux Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique et de Danse de Paris et Lyon s’associent pour lancer un moment symbolique de rencontre entre leurs étudiants musiciens, leurs enseignants et le public, et plus largement entre tous ceux qui jouent d’un instrument ou qui chantent.

Tous les vendredis à 19h

Nous proposons donc, jusqu’à la fin du confinement, de faire retentir tous les vendredis soir à 19h la musique composée par Marc-Antoine Charpentier, compositeur français du 17ème siècle, extraite de son Te Deum, musique célèbre pour avoir été longtemps l’hymne de l’Eurovision. Celui qu’on entendait quand les chaînes de télévision retransmettaient un même programme à travers l’Europe.

Nous initions aujourd’hui ce mouvement avec la complicité du Centre de musique baroque de Versailles, qui s’est chargé d’éditer la musique en plusieurs versions, pour que chacun y accède facilement.

Vous pouvez la jouer seul ou à plusieurs, à l’unisson ou avec toutes les parties d’orchestre.

Pratique :